Lise Martin

Lise-Martin

Quand le talent est couplé à la finesse et à la polyvalence, ça donne une comédienne à la prestation hors-pair, qui a nom Lise Martin. En elle, Diane a trouvé un visage et un souffle.

Très familière du petit écran et des planches montréalaises, Lise suit un parcours en constante ascension depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Montréal en 2001.

Réussissant à séduire, comme cela arrive rarement, autant le grand public que les amoureux de théâtre avant-gardiste, elle affectionne de se frotter à des projets et à des genres les plus variés, mais toujours avec la même aisance et la même passion pour l’art.

Ainsi, à la télévision, nous l’avons vue évoluer dans Max inc., Super Mamies, Le bleu du ciel et Virginie, où elle incarnait quotidiennement l’attachante et angoissée Sœur défroquée Rose-Marie. Au théâtre, on fait appel à ses talents de créatrice pour des spectacles audacieux comme Théâtre Extrême (m.e.s. Jean-Guy Legault), L’Odyssée de l’espace (m.e.s. Vincent Côté) et La Fête sauvage (m.e.s. Claude Poissant) ainsi qu’ à ses talents d’actrice comique pour des pièces comme Ladouceur et fils, Cinq Étoiles (m.e.s. Normand Chouinard, Théâtre des Grand Chênes) et Fausses Rumeurs (m.e.s. Martine Baulne, Théâtre des Grands Chênes).

Également douée pour l’écriture et la mise en scène, Lise est l’auteure de deux pièces de théâtre jeune public qui ont connu un vif succès : L’Or bleu et Métamorphose. Par ailleurs, elle fait partie du collectif d’écriture du Théâtre de la Banquette arrière dont les créations étonnent et détonnent par leur verve et leur originalité.